Recent Posts

Trouver l’équilibre au travail entre les relations et les résultats

March 20, 2018

Ari et Sydney ont tous les deux des difficultés au travail. Toutes les personnes qui connaissent et travaillent avec Ari sont émerveillées par ses habiletés sociales sans effort, sa capacité éprouvée de communicatrice et sa perspicacité raffinée envers les autres.

 

Sydney fait avancer les choses. Ce nouveau gérant est vénéré pour un désir profond de faire avancer les choses et pour des antécédents éprouvés à surmonter les obstacles les plus ardus.

 

Ari excelle à bâtir des relations, mais ne se concentre pas sur les résultats et Sydney privilégie les livrables, mais ses habiletés sociales ne sont pas une force… pour l’instant!

 

James Zenger, coauteur du livre perspicace au succès phénoménal The Extraordinary Leader a démontré en 2009 avec une étude auprès de 60 000 participants à quel point il peut être difficile d’être un leader efficace quand on se concentre uniquement sur les habiletés sociales ou sur les résultats. Quand les leaders faisaient preuve d’habiletés sociales exemplaires, leurs chances d’être vus comme d’excellents leaders atteignaient 12 %. Quand ils étaient perçus comme axés uniquement sur les résultats, leurs chances d’être perçus comme d’excellents leaders étaient de 14 %. Quand les leaders étaient perçus comme possédant à la fois de fortes habiletés sociales et une attitude axée sur les résultats, leurs chances d’être vus comme d’excellents leaders ont augmenté à un taux extraordinaire de 72 %.

 

Le sujet de renforcer les habiletés à bâtir des relations a bien été documenté dans plusieurs de mes blogues au fil des ans, alors voici quelques pensées pour aider quelqu’un à solidifier ses capacités à livrer les résultats requis :

 

1. Consacrez le plus de temps à quelques activités qui génèrent davantage de rendement et qui apportent le plus de valeur. Prendre un recul du travail et l’examiner sous cette loupe est un trait commun parmi ceux et celles qui livrent la marchandise maintes et maintes fois. La matrice d’Eisenhauer est un outil utile pour faire la différence entre ce qui est urgent et ce qui est important.

 

2. Gérez les distractions impitoyablement. Notre monde numérique offre une panoplie quotidienne de moyens pour tester notre contrôle des impulsions. Se concentrer sur les résultats requiert de saines habitudes pour la vérification compulsive des courriels, l’utilisation des téléphones intelligents et la façon dont nous gérons nos précieuses ressources de concentration. Étudiez la technique Pomodoro qui préconise 25 minutes ininterrompues d’effort concentré suivi par cinq minutes de n’importe quelle autre occupation désirée, puis un retour à 25 minutes de concentration, etc.

 

3. Utilisez davantage ces trois stratégies : déléguez pour mieux maximiser votre temps et vos capacités; concentrez-vous sur les livrables – la plupart de ce que nous réalisons au travail peut être défini de façon tangible avec des résultats mesurables; et fixez des dates de tombée pour vous obliger à vous concentrer sur des objectifs temporels précis.

 

4. Privilégiez un horaire au lieu d’une liste. Les gens qui font avancer les choses planifient sans relâche leurs tâches et activités. Ils protègent avec diligence l’item le plus précieux de leur inventaire (leur temps) et ils s’assurent que les choses progressent en inscrivant une activité à un créneau horaire de leur calendrier pour qu’elle devienne une routine quotidienne au lieu d’établir des listes sans fin de choses à faire.

 

5. Intégrez une pratique assidue et robuste de faire un suivi pour tout avec l’aide de systèmes/habitudes/routines qui ne laissent rien au hasard. Il y en aura plus long à ce sujet dans un blogue futur. Entretemps, inscrivez simplement à votre calendrier le suivi d’items spécifiques pour vous aider à progresser.

 

6. Clarifiez et clarifiez à nouveau avec ténacité auprès de votre patron, collègues, subordonnés directs, clients et toutes les parties prenantes afin que les livrables et les échéanciers soient toujours clairs comme du cristal et que ces mêmes attentes soient continuellement gérées, communiquées et ajustées au besoin.

 

Heureusement, Sydney et Ari ont uni leur force. Avec l’aide du département des RH de leur compagnie et de leurs deux gérants qui désiraient les voir grandir et se développer, ils agissent comme mentor l’un pour l’autre puisque la force de l’un correspond au besoin de développement de l’autre. En outre, ils sont tous les deux sur une quête pour compléter leur mentorat par un pair en lisant autant que possible au sujet de leur domaine de développement et tous les deux se sont prévalus d’une variété d’occasions d’apprentissage par l’entremise de formation et de coaching.

 

Je vous souhaite de trouver votre Ari ou votre Sydney pour vous aider à rééquilibrer les résultats et les relations, mais n’oubliez pas qu’une quête s’amorce en réalisant lequel des deux profiterait de votre attention et de vos efforts, le tout suivi d’un engagement à faire du progrès.


 

 

 

Please reload

Recent Posts

Please reload

Archive

Please reload

Follow Us

  • Tumblr Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon